Qui a osé dire que le waterpolo était un sport de bourrins?  Bien au contraire, c’est un sport délicat qui sied aux artistes…AMNS le prouve avec un de ses membres, Emmanuel Lanièce, musicien-chanteur-comédien qui est de retour avec ses deux compères chaque samedi à 16h30, jusqu’au 14 janvier, au théâtre de Trévise (IXe).

triwap

Triwap, qui avait déjà fréquenté le théâtre Trévise à l’automne 2015, est de retour après avoir assuré des premières parties de Muriel Robin, Michèle Laroque et Pierre Palmade à l’Olympia.

Le trio, qui s’est lié d’amitié pendant les études à Rennes, s’est baptisé Triwap pour mettre au point un spectacle étonnant, succession de sketches musicaux aux multiples références. Les personnages et histoires se succèdent dans un joyeux bordel. « On aime bien ce côté cirque », explique Manu, toujours preneur de positions risquées et d’arrangements osés.

Emmanuel (à droite en bleu sur l’affiche) vient de Caen mais a émigré à Rennes pour ses études, où il a fait la connaissance de Pierre et Martin, deux autres fous de musique. A Martin la contrebasse et la guitare, à Pierre la flûte et le trombone, à Manu la guitare et le piano. Triwap était né. Toute ressemblance phonétique avec un autre célèbre groupe breton serait fortuite: c’est un jeu de mot sur Doo-Wap, style musical afro-américain de l’après-guerre découlant du jazz. 

Le trio écrit sa musique et réarrange des tubes, écumant les bars du vieux Rennes à partir 2007 avec son spectacle. Après la rencontre d’un metteur en scène, il prend une nouvelle dimension: Avignon trois années de suite, 2012, 2013 et 2014.« Comme ça marchait bien, les producteurs et metteurs en scène ont dit « on tente Paris », explique Emmanuel. Ce qu’ils ont fait du 12 octobre au 2 janvier, au théâtre Trévise, dans le IXe arrondissement.

Ces trois intermittents du spectacle mettent plusieurs projets de front: Pierre, professeur d’espagnol de formation, fait de la salsa, Martin est pianiste et Manu donne de la voix dans les cœurs d’opéra de Rennes.

 

Et le waterpolo dans tout cela? Poloïste montmartrois depuis 2014, Manu l’artiste a un agenda compliqué. Mais cet ancien du CNP, comme beaucoup d’autres membres de la section, reviendra dès qu’il pourra. Lui qui a besoin d’un bon souffle pour le chant lyrique apprécie l’effort à fournir dans la piscine, excellent pour le développement respiratoire. Et puis à voir le trio se débattre sur scène, on comprend illico que monter sur scène, c’est aussi costaud qu’une rencontre de waterpolo. « Le chanteur est un sportif de haut niveau. D’ailleurs, Martin dit ‘bon match’ avant la pièce! »

Triwap au théâtre Trévise: tous les samedis à 16h30, du 8 octobre au 14 janvier