Jeudi à 21h00 à Hébert, AMNS reçoit son grand rival pour le titre en Régionale 3, Paris Aquatique, après un début de saison parfait. Retour rapide sur les quatre premières étapes:

1re journée: Montmartre – La Libellule 12-4

Auto-relégué de Régionale 2 après une saison 2017-2018 difficile – aucune victoire au compteur -, les Montmartrois attaquent leur saison sans vraiment savoir ce qui les attend à l’échelon inférieur.
Ils sont vite rassurés: face aux voisins de La Libellule, Clément Rey-Giraud et son équipe s’appliquent et sont récompensés dès le premier quart-temps (4-1). Ils accentuent leur avance sur les deux périodes suivantes (3-2 au deuxième, 3-1 au troisième) et se relâchent légèrement sur le dernier (2-2). « RG » et Pierre Tommasini terminent avec 4 buts chacun. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Florian Raux se fait remarquer avec une première réalisation. Christophe Boileau, ex-entraîneur de l’équipe redevenu joueur, l’imite.

3e journée: Montmartre – Châtillon 14-6

Contrairement à ce que le score indique, la rencontre ne fut pas une formalité pour les Montmartrois, partis sur d’excellentes bases (3-0 puis 7-2) avant de connaître un passage à vide et d’encaisser un 3-0 (7-5).
On est alors au milieu du troisième quart-temps et la fébrilité commence à gagner les joueurs du 18e. Mais pas de panique, Paul Floury veille! L’ailier breton au format de poche repousse le club des Hauts-de-Seine avec un premier but, avant de porter son total à 3 unités en fin de rencontre. C’est en fini des espoirs de Châtillon, qui jette l’éponge (et dans un bassin, c’est compliqué) au dernier quart-temps (5-1 pour AMNS).

4e journée: Montmartre – La Garenne-Colombes 12-10

Stupeur et tremblement! Le scénario de la journée précédente se reproduit, mais en pire: Montmartre enchaîne trois quarts-temps presque parfaits (3-1, 5-2, 2-1) pour se retrouver avec six buts de plus (10-4), sa plus grosse avance, à l’entame de la dernière période.
Mais le magot fond comme neige au soleil avec notamment deux buts encaissés en l’espace de 20 secondes (11-7)! Pierre-Alain Sarthou (3 buts au total) redonne un peu d’air aux locaux (12-7) qui ne marqueront plus aucun but lors des quatre dernières minutes, alors que l’Olympique en rajoutera 3 pour échouer de peu (12-10). Une fin de match à oublier, ou plutôt à retravailler.

6e journée: Mantes – Montmartre 8-12

Encore une fin de match à oublier pour Clément et ses troupes! Pour leur premier déplacement de la saison – en Jumpy s’il vous plaît, le camion de secourisme conduit par votre rédacteur -, les Montmartrois prennent d’entrée les commandes (2-0 après 2 minutes 30) et s’envolent vers une victoire assurée après un deuxième (4-1) et un troisième (5-1) quarts-temps maîtrisés. Mais rebelote sur la fin, avec cette fois un coup du sort infligé par un arbitre un poil tatillon pour ne pas dire plus (pas de polémique): le capitaine Clément RG est exclu définitivement… pour être resté debout au bord du bassin, alors que les joueurs ont l’injonction de rester assis.
On débute alors la dernière période et AMNS mène 11-4. Les joueurs de La Chapelle vont alors encaisser 3 buts d’affilée et voir resurgir les vieux démons du match précédent … jusqu’à ce que Paul Floury enfile une nouvelle fois son costume favori de super-héros pour mettre son équipe à l’abri (12-7) à trois minutes de la fin. Ouf!